Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 octobre 2010

Le Loup et l'Agneau par Jean de la Fontaine

KERVIEL.jpgLe Loup et l'Agneau : qui est qui ?

 

Innocence coupable et coupable de tout    
Le jugement 

 

La raison du plus fort est toujours la meilleure cliquer

 

C'est en 1668, le 31 mars que Jean de la Fontaine fait paraitre son premier ouvrage :

 « Les Fables Choisies ». Ce recueil contient 124 fables réparties en 6 livres. Dédié au Dauphin, il obtient un succès éclatant. Jean de la Fontaine est alors agé de 47 ans Il publiera ensuite régulièrement de nouvelles fables jusqu'à l'âge de 72 ans. Son dernier recueil parait en 1693, le 1er septembre. Il reprend des publications antérieures et dix fables inédites.

 Sa dernière fable, « Le Juge arbitre, l'Hospitalier, et le Solitaire » s'achève non par une morale mais par une sorte d'exhortation à tous les hommes et en particulier aux grands de ce monde :

Magistrats, Princes et Ministres,
Vous que doivent troubler mille accidents sinistres,
Que le malheur abat, que le bonheur corrompt,
Vous ne vous voyez point, vous ne voyez personne.

 

Commentaires

En réalité, la justice française a manqué le procès de ce qui aurait dû être non seulement celui d’un homme, mais aussi d’un système dont le pouvoir ne semble guère sous contrôle. Les ordinateurs, pas seulement ceux de Société Générale, concentrent en très peu de mains un pouvoir considérable, inquiétant. Car ils menacent le bon fonctionnement des marchés. Dernier exemple en date, les autorités américaines ont expliqué en fin de semaine passée que le mini-krach de mai à Wall Street (-8% en quelques secondes) a été provoqué par le PC d’une société de gestion du Kansas.

le temps de geneve

Écrit par : Echec judiciaire | mercredi, 06 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.