Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 novembre 2010

Qui donc est contre le Numérus clausus ???

sos avocat.jpg

 Le gros mot de numerus clausus par P Michaud

Note de PM je vous conseille de lire le commentaire de sans langue de bois  qui rejoint totalement les débuts de reflexion qui ont lieu lors de l'intervention de la garde des sceaux au conseil de l'ordre de Paris

le  rapport démographique et économique 2009
du Barreau de France

 

les vrais chiffres de la profession

Un avocat vous répond immédiatement par téléphone

 

trois euros TTC la minute !!!

Wengo met à votre disposition des avocats capables de répondre à toutes vos questions  en matière de divorce, licenciement, violence conjugale, immobilier, succession, impôts...
Les avocats ci-dessous ont fait parvenir une copie de leur carte professionnelle au Service Experts Wengo.
  

Un avocat vous répond immédiatement par téléphone

Note de P Michaud:

cette tribune n'est pas une critique contre nos confrères qui sont inscrits  sur ce site mais au contraire un coup de gueule contre une politique libertaire trop  largement partagée par la loi du silence et qui oblige un nombre significatif d'avocats à tester de plus en plus  les difficultés économiques

ENCORE PLUS LOIN!!!

A mon avis ce site est totalement illegal car anonyme

Legal Advice International copyright ©
 - Conseil juridique international

 conseils-avocats-logo.gifENCORE MIEUX

A chaque problème sa solution
trouvez l’avocat
qu’il vous faut                      
http://www.conseils-avocats.com/

 

  

Commentaires

sans oublier la mécanique, les fruits et légumes, la lingerie, etc...pour complèter la liste de langue de p

Écrit par : antoine | samedi, 13 novembre 2010

Antoine, vous avez totalement raison : les avocats devraient s'occuper davantage des services juridiques aux commerçants, artisans, etc, en exploitant tout le potentiel du prochain "acte d'avocat", pas seulement dans le domaine du "droit des affaires", mais aussi sur les questions familiales et patrimoniales.
Ca leur permettra d'augmenter leur chiffre d'affaires dans le conseil et la rédaction d'actes, en occupant tous les domaines du droit, conformément à leur vocation naturelle.

Écrit par : SANS LANGUE DE BOIS | samedi, 13 novembre 2010

Absolument, l'avocat est à la vie ce que le couteau suisse est à la coutellerie. J'en cherche pour faire le ménage. Adresser CV.

Écrit par : antoine | mardi, 16 novembre 2010

Certes, "numerus clausus" n'est pas un gros mot, mais ce concept n'est pas dans l'air du temps.
Les professions à numerus clausus sont très critiquées pour les conséquences néfastes de ce systèmes : taxis, pharmaciens, notaires, et même chez les médecins où, à cause d'un numerus clausus à l'entrée des études, les campagnes deviennent ce qu'il est convenu d'appeler un "désert médical" et il faut aller chercher des médecins dans les nouvelles républiques de l'Est de l'Europe, de même, le service dans les hôpitaux est assuré par des médecins étrangers (d'ailleurs sous payés !).
De plus, les deux ministres (de la Justice et, surtout, phénomène nouveau dans les professiohs du droit, de l'Economie) ont demandé à M. Prada, ancien président de l'AMF, de rendre un rapport sur les dispositions à prendre pour que Paris devienne une "place du droit" digne de nom au niveau mondial, et cela dans des termes qui ne laissent aucun doute sur cette mission qui se situe clairement en droite ligne du travail des commission Attali et Darrois.
Autant dire que le "numerus clausus" ne sera pas retenu comme formule proposée pour améliorer les performances des avocats ; sans être vraiment un "gros mot", ce concept apparaît clairement comme "anti-écohnomique" au sens du travail demandé à M. Prada.
Il faut trouver autre chose ... par exemple, améliorer la compétence des avocats, et les inciter à s'investir sérieusement dans tous les domaines du droit (succession, immobilier, ...)en exploitant tout le potentiel du prochain "acte d'avocat".
Courage !

Écrit par : SANS LANGUE DE BOIS | dimanche, 28 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.